Les transports

Publié le par MP

Ce jour, à l'aube, course pour le bus !
Pas de place assise, mes souvenirs m'encombrent
Me pèsent tels les décombres
D'une vie où je ne suis plus.

Enfin l'avion, je m'envoie en l'air !
Ma belle est partie en taxi pour là-bas
Pour où reste un grand mystère
Mais elle repassera par là.

De mes doux bras, de ma forte langue,
Elle ne peut se passer pour voyager
J'aime la voir quand elle tangue
Au gré des houles de la marée.

Tel un bateau ivre, par mon souffle
Elle se laisse porter pour l'ailleurs
Puis elle enfile ses pantoufles
Et retourne à l'intérieur.

Le train déraille comme moi,
Ma nuit ne m'a transporté en elle
La vie défaille avec moi
Je voudrais retrouver mes ailes.

Ce poème a été écrit avec Fred, vous pouvez donc le lire aussi ici.
Le jongleur de mots a donné le titre et les deux premiers vers. J'en ai ajouté deux, et ainsi de suite.
Le résultat est transportant !

Publié dans A deux - écriturerie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
S
Il me semblait bien, ici ou ailleurs ..... j'ai lu ce poème chez Fred ... j'ai adoré votre complicité des mots ..... :-) ...
Répondre
M
Merci. J'apprécie beaucoup, autant que ce type d'écriture qui fait rebondir idées et mots.
L
merci pour ta visite marie pierre, ton travail avec fred est un régal...harmonie de vos pensées pour un voyage au pays des mots jonglés.J'M..........<br /> amitiés<br /> lilie
Répondre
M
C'est du vrai jonglage comme activité d'écriture. Et c'est agréable.
N
Voyage à deux très poétique ! Continuez à écrire de belles choses pour notre plasir !
Répondre
M
On continue !
M
Mariep,<br /> Très bien et très voyageant. Prends ton temps pour les idées d'un autre poème.<br /> @+, @mi K'les pensées
Répondre