Ma marote (du moment)

Publié le par MP

Je tournicote
Je traficote
M’emberlificote
Et ça me décote.

Moi et moi sont côte à côte
Y’a un rien qui m’asticote
Et j’en perds toute jugeote
Je me transforme en marmotte…
(quoique, si c’est le printemps,
bout du nez flairant le vent
Doucement elle quitte sa grotte)

Je tournicote
Je traficote
M’emberlificote
Et ça me décote.

Je suis à côté de mes bottes
Tous mes nerfs sont en pelote
Je me vois boulotte bouillotte
J’enfile une redingote
(quoique si c’est le printemps,
elle s’envole dans le vent
et à mes humeurs idiotes
elle s’emberlificote)

Publié dans auto poétothérapie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

michelgonnet 18/01/2009 10:15

J'adore (rires) Merci pour ce moment de plaisir.
Belle journée.

aimepaix 18/01/2009 13:49


Oh, de rien ! C'était amusant à écrire aussi !


jean-luc 20/04/2007 05:19


comment se faire des potes !

BRONCHAL FERNANDO 18/04/2007 22:53

ça rime riche
FERNANDO

Michel 18/04/2007 17:41

bonjour poéteuse

Tes mots sont tout eberlificoté, tout tarabiscoté, j'aime bien la façon que tu as de les tricotés.
Bisous
Michel

Fred :0036: 18/04/2007 11:05

MP,
Génial, grandiose et magnifique ! M'enfin, je me trouve, me retrouve, me plaît et me complaît dans tes textes si sonnants de sens et de sons sans fin. Tu es une autre moi-même ou une copiteuse de mes maîtres avec le même esprit que moi. Je reviens demain et encore le jour d'après et aussi celui d'après.
Bien @ toi, @mi K'lment

MP 18/04/2007 11:13

Merci, je m'en retrouve rosissante , frémissante, frétillante... Je me calme !