Paysage intérieur nuit 18

Publié le par aimepaix

Quand le soleil aura percé
Des ses flèches acérées
Un brouillard si fort plombé
Qu’il n’a même plus la force
De se lever
Alors j’irai en force
Sur un brouillon si mal mené
Avec le bout de mon épée
Soulever ce voile épais
Qui entoure les mal aimés

Passer au propre
Au figuré
A la pointe de l’aube
Se sauver

Publié dans Paysagerie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
J'adore cet enthousiasme communicatif...
Répondre
A
<br /> Oh, merci.<br /> <br /> <br />
G
soulever le brouillard qui entoure les mal aimés..quelle entreprise ! De quoi remplir une vie !
Répondre
A
<br /> En supposant qu'elle y suffise !<br /> <br /> <br />
L
puisse le soleil percer tous les brouillards de l'esprit !<br /> <br /> chaleureusement<br /> <br /> frédéric ♥
Répondre
A
<br /> Puisse-t-il, puisse-t-il ...<br /> Poéteusement<br /> <br /> <br />
C
au fil de la lame, madame !
Répondre
A
<br /> Exactement, monsieur !<br /> <br /> <br />
C
j'adore le brouillard... :-)
Répondre
A
<br /> ça amortit l'éclat du soleil !<br /> <br /> <br />