Paysage intérieur jour 2.2

Publié le par aimepaix


Au creux d’un bois vert
Vexé par l’hiver
Un petit coin sombre
Du passé c’est l’ombre
Il veut s’approcher
Cœur de coryphées
Djembés dégriffés
Mots tambourinés

Rendormez-moi
J’ai peur
Rendormez-moi
Je pleure

Vider la mémoire
Cracher son histoire
Devenir personne
Le choc qui résonne
Bruit de calebasse
Se vrille en crevasse
S’amasse et se casse
Tout ça me dépasse

Rendormez-moi
J’ai peur
Rendormez-moi
Je pleure

Entrée en voyage
Dans ce paysage
De végétaux nus
Dressés ingénus
Devenir espion
Gravir des questions
Et sur l’horizon
Dévaler en rond

Rendormez-moi
J’ai peur
Rendormez-moi
Je pleure

Un paysage retravaillé. (Ben, si, ça m'arrive...)

Publié dans Paysagerie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

michelgonnet 08/08/2009 16:08

Éclats de rires au : Un paysage retravaillé. (Ben, si, ça m'arrive...)

Bonne soirée.

aimepaix 09/08/2009 10:28


Le travail des paysages ... tout un programme !


Sév 02/08/2009 14:37

Dim bon à toi.

aimepaix 02/08/2009 17:43


Un dimanche de lecture, d'écriture et de bavardage !
Bon dimanche aussi


gazou 25/07/2009 07:30

Je ne sais pas retravailler un texte, mais là, tu ne l'as pas retravaillé en vain..Il y a une harmonie, un rythme, une douceur malgré la peur qui sont très agréables...Bravo!

aimepaix 25/07/2009 21:24


Merci, merci beaucoup, Gazou


SOLYZAAN 22/07/2009 17:20

j'aime beaucoup ce paysage retravaillé !! j'espère que tu es réveillée et que tu ne pleures plus...

aimepaix 24/07/2009 15:11


J'essaie de me réveiller !


Koka 20/07/2009 20:45

Bonjour,
Me voici revenue de vacances, et c'est avec grand plaisir que je retrouve ton blog... tu m'excuseras de ne pas commenter tous les poèmes postés depuis trois semaines, mais je vais prendre le temps de les lire !
Je trouve ton paysage intérieur retravaillé très fort... même si un peu désespéré. J'espère que tout va bien, au moins !
Bises

aimepaix 21/07/2009 12:51


Comment dire... Paysage ecrit en temps difficile, et un coin de moi est souvent sombre. Un autre coin est clair.
Merci pour ton com. Poetobisous