Paysage intérieur nuit 5

Publié le par aimepaix


Des arbres décousus
Se naviguent à vue
En reflets inaudibles
Sur l’étang gelé

De sombres fleurs graciles
Se perdent si fragiles
En reflets invisibles
Sur l’étang gelé

Des roseaux rectilignes
Se hérissent longilignes
En reflets intangibles
Sur l’étang gelé

Publié dans Paysagerie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

gazou 11/01/2009 08:02

Je le vois bien, ce paysage.

aimepaix 11/01/2009 09:18


Merci.


odettef 06/01/2009 10:00

J'aime ta vision glacée sur l'hiver...
Bisous

aimepaix 06/01/2009 10:46


Merci. Poétobisous


tilk 03/01/2009 22:50

quelle vision !!!!
besos
tilk

aimepaix 04/01/2009 13:35


Réfrigérante ? :-)
Poétobisous


marlou 03/01/2009 14:22

Un poème chantant qui mérite d'être chanté. J'aime.

aimepaix 03/01/2009 16:42


merci beaucoup pour ce commentaire qui est un beau compliment pour moi.


Sév 03/01/2009 00:49

Ture !