Détail

Publié le par MP

Les rosiers se taillent
Mes pensées m'entaillent
Je me taille.

Publié dans auto poétothérapie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Etienne 31/03/2006 21:22

Non non, surtout jamais ne te taille !
Tu sens la menthe, ail ...
Tu étais la Rose hier et
tu es toujours la Rose, yeah !
Tu sens l'amante, aie !
Allez, reste et qu'on arrose ça ...
au champagne en hochant pagnes aux champs!

Bizoux,
Etienne - poète tueur de Marie, Poéteuse -