J'y ai cru

Publié le par MP

J'ai cru, j'ai cru
Qu'il y a une justice
Qu'on peut vaincre le vice
Qu'on peut se défendre
Et se faire entendre
Sans se faire descendre
Les pieds dans des cendres
Qu'il faut être patient
Qu'y a pas de loi du sang
En mille comme en cent
Qu'on est innocent
Tant qu'on n'est pas
       coupable.

             Mais pour être déçu
             Faut y avoir cru.

J'ai cru, j'ai cru
Que répondre violence
N'est pas évidence
Qu'on trouve des valeurs
Face à la rumeur
Mais non, les vainqueurs
Sont toujours menteurs
A tendre l'autre joue,
On plie sous le joug
Et ce qu'on avoue
Se tourne contre vous
Même si on n'est pas
       coupable

             Mais pour être déçu
             Faut y avoir cru.

J'y ai cru, j'y ai cru,
Que les jalousies
Ne sont que des cris
Que les gestes posés
Peuvent annihiler
Les mauvaises pensées.
Que tout le mauvais
Peur se retourner
Peut se transformer
En vraie pureté
Surtout si on n'est pas
       coupable.

             Mais pour être déçu
             Faut y avoir cru.

Publié dans auto poétothérapie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Alice 24/03/2006 21:50

Un poème ? Une chanson ? Poésie des mots passants sur les maux, merci ! amitiés, Alice