Cosmopolite

Publié le par MP

En ville en hiver
J’avoue avoir vu
Vu à découvert
Ces individus

Un allemand
Qui claque des dents
Un africain
Qui s’ frotte les mains
Un beau chinois
Qui s’ caille les doigts
Un irlandais
Qui tape ses pieds
Et puis, et puis
Un esquimau
Qui a trop chaud

Un jeune enfant
Tout frissonnant
Un marocain
Qui erre en vain
Un iroquois
Qui a très froid
Un femme voilée
Qui grelottait
Et puis, et puis
Un esquimau
Qui a trop chaud

Un grand gitan
Qui met ses gants
Un argentin
Qui ne craint rien
Puis un danois
Qui faisait quoi ?
Un japonais
Sous un bonnet
Et puis, et puis
Un esquimau
Qui a trop chaud

En hiver en ville
Cosmopolite

Publié dans auto poétothérapie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

soso 14/02/2006 13:28

Oui eh bien moi ça m'énerve que la poésie on la trouve obsolète comme tu le dis, pr moi la poésie c qqch d'universel et d'intemporel.Ms bn c pas grave moi j'abandonne.