Au quai de gare

Publié le par aimepaix

Sous mon regard hagard
Ce triste quai de gare
Est envahi
De sentiments
Dégoulinants.
Et ce que j'ai senti
Ment.
Sous mon regard hagard
Le train est en retard
Sans pas, cent pas
Une arrivée
Si isolée
Il n'est pas là
Blanc.
Sous mon regard hagard
Comme un nouveau départ
Pour un ailleurs
Les sifflements
Aigus stridents
Vrillent les coeurs
Quand
Dans mon regard hagard...

Publié dans Amourerie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Mélisande 18/03/2008 17:21

De bien jolis jeux de mots dans un poème bien nostalgique...

aimepaix 19/03/2008 10:44

Merci beaucoup. Nostalgie, colère aussi

Bruno 16/03/2008 17:08

Des mots , des rêves

aimepaix 16/03/2008 17:16

Et parfois, qielques cauchemars !

Quichottine :0010: 16/03/2008 01:28

Tes mots jouent et en même temps, ils racontent... merci !

aimepaix 16/03/2008 17:03

J'essaie, de faire jouer les mots et de dire. Alors, si tu le vois, c'est un baume pour moi.

Azalaïs 15/03/2008 17:46

que de regards hagards dans les gares !c'est là souvent qu'on se prend en plein ventre la détrese du monde surtout dans les gares de banlieue !

aimepaix 16/03/2008 17:00

N'est-ce pas ? Mais dans les gares de provinces, c'est parfois intéressant aussi

Grand Maitre Fred, Jedi des Mots :0029: 15/03/2008 17:15

MP,
Sous mon regard hagard, ces quelques vers que je dévore régalent mon âme par leur chant.
Au plaisir

aimepaix 16/03/2008 17:01

C'est un poème hagard ! :-)