Liqueur nuageuse

Publié le



De folles gouttes virevoltent
S'envolent et flottent dans le vent
Nuage de lait dans le café
Qui se perd dans le ciel brumeux
Au creux d'une nuit désinvolte
On dirait voir des éléphants.

Les nuages sur la ville versent des larmes
Devenues brouillards sur ton visage gai
Ton souffle remonte vers ma bouche bien rosée
Qu'on pourrait qualifier de parme
Je vais enfin pouvoir goûter
La liqueur de ton bel été.

Ce poème a été écrit avec Fred, que vous pouvez retrouver sur son blog.


Publié dans A deux - écriturerie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

tietie007 26/09/2007 17:12

Que de moutons dans le ciel azur ...

MP 26/09/2007 18:04

Des moutons qui moutonnent, qui plus est ...

angel 25/09/2007 20:04

gros bisous tres bel ecris

MP 26/09/2007 18:04

Esotérique écrit !